page d'acceuilaccueil           CoeurCanin                                               

Bonbons pour chiens: recettes et comment les utiliser
Utilisations:  

    Bien sur, vous pouvez les utiliser simplement quand vous voulez donner un biscuit à votre toutou. Mais vous pouvez aussi utiliser son appétit d'une façon constructive ou amusante:

          - si votre chien n'aime pas se faire
              couper les griffes

          - si votre chien n'aime pas les    
               promenades en auto

          - pour améliorer le rappel de votre
              chien

          - pour améliorer la marche 'au pied'

          - juste pour s'amuser

 ****- comment en faire chez-vous :) -
               recette

Pour aider votre chien d'accepter de se faire couper les griffes:

    Si votre chien a une peur bleue de se faire faire la manicure (patticure?) que ça soit du à des mauvaises expériences (se faire couper trop court et ça saigne, ou simplement avoir peur et se débattre et avoir 4 personnes qui le tiennent chez le vétérinaire) ou juste à une crainte de se faire manipuler les pattes, ce qu'il faut, c'est changer la perception que votre chien a de l'événement. Vous aurez besoin de quelque chose que votre chien aime beaucoup (peut-être le foie séché, sinon essayez du jambon, fromage..) et de patience. Le but final sera un chien qui volontairement accepte de se faire couper les griffes, au pire il peut bouder un peu et ne pas adorer, mais il ne paniquera plus et consentira de collaborer. Il vous fera confiance que vous n'allez pas rendre l'expérience traumatisante. Certains chiens finiront en ayant hâte que vous lui coupez les griffes.
   
     Il y a plusieurs étapes et les franchir peut prendre de deux jours à un mois, ça dépend de votre habilite à communiquer à votre chien la confiance et de votre chien. Certains chiens apprennent plus vite que d'autres, et font confiance plus vite que d'autres. C'est votre chien qui vous dira comment vite vous pouvez avancer. La règle à suivre est que vous ne sautez pas d'étapes et ne forcez pas votre chien. Vous pouvez seulement le retenir doucement à l'aide d'une laisse pour ne pas qu'il parte de la pièce, mais pour qu'il vous approche vous n'avez le droit que d'utiliser votre voix, votre charme et vous aider du foie (ou autre truc préfère):. Votre chien vous dira quand vous pouvez passer à l'étape suivante : quand il est à l'aise avec ce que vous faites présentement, vous avez le droit d'aller plus loin. Si votre chien recule beaucoup et que ça 'n'avance pas', c'est probablement que vous allez trop vite pour lui. Relantissez, revenez à l'étape 1 et rebâtissez sa collaboration et confiance à son rythme: ça vaut la peine. Vous remarquerez, que certaines étapes sont plus faciles pour votre chien que d'autres; tant mieux, vous pourriez alors avancer plus vite pour celles-ci. Gardez le tout amusant, comme un jeu et non comme un entraînement. Vous serez ainsi moins tendus et votre chien le sentira.

Commencez une routine dès aujourd'hui :

1) allez au moins une fois par jour (plus souvent si vous voulez) à une place dans votre maison où vous voulez lui couper les griffes. Allez là avec votre petit paquet de foie et appelez votre chien. Ne pensez même pas à prendre dans votre main le coupe-ongles! Invitez votre chien de venir s'asseoir près de vous à cet endroit précis et donnez lui quelques gâteries, puis allez-vous en. Passez à l'étape suivante lorsque votre chien vient facilement vers vous à cet endroit et sait qu'il aura des bonnes gâteries:. C'est le premier pas vers un chien qui se sentira attiré par la situation, non repoussé.

2) La prochaine fois qu'il vient vers vous à cet endroit tout content d'avoir des bonbons, montrez lui la gâterie pour qu'il sache que ça vaut toujours la peine et touchez lui la patte en la lui donnant. Pour certains chiens, vous pouvez même prendre leur patte dans votre main, pour d'autres ce ne sera qu'un léger toucher. Nourrissez pendant que votre autre main touche la patte. Parlez-lui amicalement et il a le droit de vous donnez des bizous et tout, mais il ne reçoit du foie que quand votre main touche sa patte. Cette étape est cruciale et si il faut que vous passiez 4 jours dessus, faites-le. Il est important de ne pas forcer le chien en lui tenant sa patte : si il veut l'enlever, on le laisse reculer, mais on retire le foie plus proche de nous. On l'encourage d'avancer vers la gâterie et on lui frôle la patte avec nos doigts en nourrissant. Vous avez le droit de passer à la prochaine étape seulement lorsque votre chien vous laisse toucher ses pattes, qu'il a presque hâte que vous lui touchez la patte car il aura un bonbon. C'est l'étape où il apprend la collaboration.

3) Le prochain pas, c'est l'instrument de torture, le coupe-griffes. Mettez-le seulement parterre près de vous, n'y touchez pas et appelez votre chien et faites comme à l'étape 1 : donnez lui du foie seulement parce qu'il est près de vous. Ne touchez pas ses pattes comme au 2, juste montrez lui que même avec le coupe-ongles proche, la situation est plaisante, on croque du foie:.

4) Quand votre chien semble rassuré que vous n'allez pas lui sauter dessus, le ligoter et le torturer ;), mais vient manger volontairement, vous avez le droit de prendre le coupe-griffes dans une main. Encore pour cette étape, n'essayez même pas de lui toucher les pattes ou d'approcher l'instrument de lui. Simplement donnez lui des gâteries parce qu'il est proche de vous quand vous tenez le coupe-ongles. Si il recule, laissez le et rappelez le en lui montrant le foie. N'utilisez jamais votre force pour le retenir, il faut qu'il veuille être près de vous pace que ça vaut la peine, pas parce qu'il est obligé.

5) C'est le temps de doucement lui toucher les épaules, pattes avec le coupe-ongles et le nourrir au moment précis où ça touche. Si il se recule, vous le laissez, mais vous arrêtez de le nourrir et l'encouragez de votre voix à réessayer. Vous voulez qu'il tolère que le coupe-griffes lui touche les pattes parce que ça fait apparaître du foie.

6) Ensuite, vous voulez prendre sa patte comme pour couper une griffe, mais à la place de couper lui donner les gâteries. Ne le laissez pas se débattre: dès qu'il veut enlever sa patte, il a le droit mais alors le foie et non accessible. Vous faites semblant de lui couper les griffes et vous le nourrissez. Votre chien peut même sembler étonné que personne n'essaye de le retenir.

7) Vous continuez l'étape 6 puis une fois vous coupez vraiment une griffe puis tout de suite vous lui donnez toute une poignée de foie et vous lui montrez qu'il est le meilleur chien du monde. C'est le temps de tout de suite revenir à l'étape 5 puis arrêter la session.

8) La prochaine fois, commencez avec l'étape 5 et coupez une griffe pour vrai de temps en temps, en jonglant entre les étapes 5, 6 et 7. Noubliez pas que c'est beaucoup mieux de ne couper que quelques griffes par session, vous pouvez continuer demain. Ne forcez pas votre chien et revenez aux étapes précédentes si ça devient difficile. Avec le temps, si votre chien ne se sent pas forcé mais plutôt convaincu, il vous fera confiance et vous serez capables de couper plus de griffes en une session avant qu'il ne devient inconfortable. Si vous voyez qu'il devient nerveux, ne coupez plus de griffes mais plutôt repetez quelques étapes de 5 et 6 et arrêtez pour quelques heures.

   Un jour (dans une semaine ou un mois) vous allez être capables de couper toutes les griffes puis récompenser votre chien à la fin. C'est l'attente de cette récompense à la fin qui le gardera coopérant. Si il faut retarder son souper pour qu'il collabore, n'hésitez pas, un toutou qui a faim sera plus facile à convaincre de jouer à votre jeu :.
Pour certains chiens, les étapes 1 a 5 sont franchises facilement en une session de 5 minutes, puis les étapes suivantes demandent 2-3 jours. D'autres chiens n'ont pas de craintes avec les pattes arrière jusqu'à l'étape 8, mais figent à l'étape 2 pour les pattes avant. Certains chiens commenceront dès le départ nerveux et lentement (et là on se dit " oh ,là-là, ça va nous prendre 3 mois! "), mais en apprennant à vous faire confiance, accélèreront leur progrès aux étapes plus difficiles. C'est pourquoi il est important de ne pas sauter d'étapes : faite-les rapidement si votre chien vous dit qu'il n'a pas de problèmes avec, prennez-votre temps quand il vous le demande. Vous êtes une équipe et il est important que votre compagnon vous voit comme 'le meilleur ami du chien'. Alors attention, et ne coupez pas trop court les griffes, vous êtes mieux de les couper plus souvent et les laisser un peu plus longs que de couper trop court et faire mal à votre chien. Et il n'y a rien de mal à couper une patte par soir si toutes les quatre a la fois sont trop pour votre chien à tolérer calmement. :)
                                                                                                retour menu du haut

Si votre chien n'aime pas la voiture :

    Si vous avez un chien qui est nerveux en auto, qu'il pleure, tremble, jappe, ou est malade (souvent causé par la nervosité plus que le mal des transports), il y a plusieurs choses que vous pouvez faire :

1) Attachez votre chien à l'aide d'un harnais et laisse ou un harnais et ceinture de sécurité (pas laisse au collier car au cas d'accident il risque de se briser le cou ou s'étrangler). Le fait qu'il ne pourra plus bouger autant, aide beaucoup l'animal à se sentir mieux : le mal de voiture est souvent amélioré et le chien nerveux n'a pas à choisir entre toutes ces options : où s'en aller? Essayer de sortir? Regarder par la fenêtre?? Grimper sur un humain?? Se cacher en dessous de la banquette??? Il ne peut se décider car partout il est nerveux et toute cette fébrilité augmente son stress. Attaché ou bien dans une cage il saura où il doit rester et n'aura plus ces décisions à faire.

2) Évitez de l'emmener en voiture uniquement pour des occasions tendues: souvent, le chien associe l'auto à la perte de sa famille (la première fois que vous l'avez emmené chez-vous), la visite chez le vétérinaire, la visite chez le toiletteur. Essayez d'avoir beaucoup plus de voyages que le chien aime en proportion: au parc, en visite (si il aime aller en visite), aller chercher un membre de la famille à l'école ou à l'arrêt d'autobus, à l'animalerie acheter des biscuits...

    Parfois seulement l'étape 2 est suffisante, parfois la 1 et 2 règlent le problème. Pour ce qui est des médications pour le mal de transport, cela peut parfois fonctionner, mais parfois augmente aussi le stress de l'animal car il se sent étourdi, vulnérable.
    Il arrive qu'un toutou est sérieusement nerveux en voiture, que ça soit par une mauvaise expérience (le transport dans une animalerie ou refuge, un accident de route..) ou juste parce qu'il est facilement craintif. Dans ce cas, une démarche progressive sera nécessaire pour lui aider.
    Les règles sont semblables au cas de coupe de griffes ci haut. Le but est de changer l'émotion du chien par rapport à la voiture en l'habituant et en lui fournissant des bonnes expériences et associations à la situation (si il est malade à chaque fois qu'il roule, il n'aime pas, c'est certain!). Si pour un chien nerveux qui saute partout on le force simplement à rester tranquille, on modifie seulement l'extérieur, le comportement, le chien demeure nerveux. Ce que l'on veut c'est que le chien apprécie ou au moins tolère calmement les voyages en voiture. Pour chaque chien, la progression est différente ainsi que le point de départ: certains chiens commencent à s'inquiéter seulement après quelques minutes, d'autres figent à l'approche d'une auto. Les étapes si dessous sont pour les chiens qui ont une peur bleue des voitures, si le votre est en meilleure position, vous pouvez finir très vite (même en une journée) les premières étapes et relentir seulement juste avant l'endroit que votre chien trouve problématique. N'allez pas plus vite que votre chien, assurez-vous que votre chien tolère calmement un niveau avant de passer au suivant.

1) si votre chien commence à être moins sur de lui à la simple vue d'une voiture, pour un temps nourrissez-le à cote de la voiture, dehors. Vous pouvez aussi choisir cet endroit pour jouer à la balle ou partir en promenade seulement après avoir touché la portière. Soyez créatifs et créez des associations positives pour votre toutou à la proximité de la voiture. Lorsque votre chien s'améliore et accepte d'être près d'une voiture, on passe au prochain stade. Pour les chiens qui n'ont pas peur à la vue d'une voiture, c'est le seul niveau que vous pouvez sauter.


2) Ouvrez la porte de la voiture et sans mettre la clef dans le contact, simplement donnez des bonnes gâteries à votre chien pour être dans la voiture. Ça peut être pour seulement 30 secondes à la fois. Félicitez votre chien à la fin à chaque fois en lui offrant des gâteries ou son jouet préféré. Vous voulez ici créer une routine que vous répéterez aussi longtemps qu'il faudra : quand le 'voyage' en voiture finit, ça se termine toujours bien et le chien doit commencer à s'attendre à sa gâterie ou jouet dès qu'il débarque. Ça lui permet de changer son centre d'intérêt, remplacer l'inquiétude du voyage par l'espérance de la récompense à la fin. Vous passez à l'étape suivante seulement lorsque vous remarquez que votre chien sait très bien que quand l'exercice est fini il aura sa friandise.


3) Ensuite, vous embarquez avec votre compagnon dans la voiture et vous allumez le moteur mais n'allez nulle part. Pour certains chiens, vous pouvez rester la à écouter la radio une minute, pour d'autres ce ne sera que 5 secondes à la fois pour débuter. Vous voulez arrêter avant que votre chien ne commence à réagir. N'oubliez pas de continuer la même félicitation et gâterie dès que c'est terminé. Quand vous constatez que votre chien s'habitue à la routine et se concentre sur " allez, quand est-ce qu'on sort et tu me donnes mon bonbon ", passez au stade suivant.


4) Au besoin, pour les chiens qui n'étaient pas capables au niveau 3 de tolérer le moteur allumé pour plus de quelques secondes, il faudra s'y attarder et graduellement rester de plus en plus longtemps. Quand vous réussissez un 20-30 secondes, continuez.


5) Faites la même procédure, montez avec votre chien dans l'auto, démarrez le moteur puis reculez dans votre allée de garage 2 mètres et revenez tout de suite puis c'est fini. Mettez-y de l'enthousiasme à votre routine de la fin d'exercice. Souvent, le chien habitué déjà que la voiture ne bouge pas, est surprit mais cet exercice est si court qu'il n'a pas le temps de réaliser qu'il a peur que ça bouge et commence à réagir. Continuez quelques fois jusqu'à ce que votre chien s'y habitue comme il s'habitue que vous lui mettez la laisse pour sortir.


6) Allez dans l'auto et roulez quelques mètres de plus qu'avant. Placez votre miroir et votre chien d'une manière que vous pouvez voir ses réactions. Si vous faites le tour du bloc et que votre chien à la fin recommence son anxiété, la prochaine fois arrêtez avant et graduellement bâtissez jusqu'à ce que votre chien tolère le tour du bloc.


7) A ce stade, votre chien est supposé avoir eu quelques expériences courtes de voyage en voiture sans qu'il ne commence à se sentir mal. Elles ont toutes fini bien, avec ses gâteries et jeu. Il est temps de rouler un peu, puis de le récompenser comme d'habitude et d'aller pour une marche (si votre chien aime les promenades). Même si vous marchez d'habitude pour aller au parc au coin de la rue, allez-y en voiture dès que votre chien est capable de supporter la distance.


    Chaque occasion pour lui permettre d'associer la voiture à un élément positif de sa vie est bienvenue. Encore une fois, soyez créatifs : en prenant différents détours pour aller à son parc préfère, vous l'habituerez graduellement à des voyages plus longs. Variez ensuite, changez de parcs, allez chercher avec le chien votre mari au travail ou les enfants à l'école. Lentement, commencez à traîner votre chien en voiture quand vous le pouvez. Continuez à le récompenser à la fin de chaque voyage, mais réduisez les récompenses, variez-les, puis finalement donnez lui une belle récompense juste de temps en temps, quand il s'y attendra le moins. Certains chiens apprennent à aimer la voiture car elle l'emmène vers des expériences plaisantes et nulle autre récompense n'est alors nécessaire. D'autres ne seront jamais des amateurs, mais toléreront les voyages car ils se finissent bien, pour ces chiens une belle récompense occasionnellement pour leur rappeler que la voiture a ses bons côtés est suggérée.
    Pour les étapes de 1 à 6, qui sont de très courte durée, il est important de les pratiquer quotidiennement, ou presque. Vous pouvez répéter quelques fois dans une même journée si vous en avez le temps. Ensuite, c'est une question de maintenir les bonnes habitudes. A part les chanceux pour lesquels attacher le chien est suffisant, certains chiens prennent quelques jours à 'guérir', d'autres plus touchés par des mauvaises expériences un mois ou deux. Souvent, si le chien est équilibré et que le travail bien fait, une à deux semaines procurent des résultats suffisants, la suite n'est que le niveau 7 quand l'occasion se présente et qui finalise la rémission du chien nerveux en voiture.
                                                                                     retour menu du haut

Le rappel :
      " Viens! " est probablement le commandement le plus important pour votre chien. Un chien qui revient quand on l'appelle peut profiter d'une plus grande liberté, comme courir sans laisse dans des forêts, plages et près. C'est aussi un commandement qui peut sauver la vie de votre chien si bien pratiqué, comme dans les cas des accidents routiers.
     

            chien qui accourt sans aucun doute qu'il sera bien recu cliquez pour l'article sur le 'viens!' .
   Si votre chien renifle parterre lorsque vous l'appelez, faits des cercles autour de vous, ou met ses oreilles ou queue basses, c'est souvent signe qu'il n'est pas sur de l'accueil. Il s'agit donc de redoubler de joie dans votre voix et probablement changer votre position afin qu'il vous perçoit moins impressionnant. Pour mieux décoder votre chien: article sur le Langage Canin.
                                                                                                 retour menu du haut
Marcher au pied:

    Peu importe quelle méthode vous utilisez pour apprendre à votre chien de ne pas tirer en laisse mais de marcher à vos côtés, du foie ou une autre gâterie dont il raffole (dinde en tranches, hot-dogs, steak, Motzarella…) peut vous aider grandement :

1) commencez chez-vous seuls avec votre chien, sans autres chiens ou chats, sans ses jouets ou os qui traînent parterre et pourraient le distraire. Montrez-lui les bonbons puis dites-lui 'au-pied' ou 'heel', 'fuss' ou peut importe quel mot vous utilisez. Si il ne vient pas à vos cotes, simplement guidez-le avec la nourriture, comme l'image de l'âne qui avance après la carotte sur la corde :. Nourrissez-le pendant que vous marchez et pour qu'en recevant la gâterie il soit exactement à la position voulue.

2) Votre chien se rendra bientôt compte que pour recevoir les succulentes bouchées, il doit marcher à cote de votre jambe. Vous pouvez alors graduellement lui demander de faire quelques pas de plus avant de le nourrir, tout en marchant. Commencez à varier très vite : parfois il reçoit à tous les deux pas, parfois il doit en faire 5 parfaitement, parfois, 8, parfois 3, parfois 6…Récompensez assez souvent pour ne pas que ce soit trop difficile et qu'il se décourage, mais pas trop facile non plus pour garder le jeu intéressant.

3) Faites des tours à droite de 180 degrés et plus tout en guidant par la gâterie votre chien à rester en bonne position. Il est plus facile de lui montrer la nourriture juste avant la courbe et la donner en la terminant. Encouragez autant avec la nourriture qu'avec vos gestes et voix votre chien de marcher avec vous.

4) Faites des petits tours à gauche. Pour ce faire, il faut que votre chien reste presque en place à tourner pendant que vous pivotez autour. Au début, gardez votre main gauche avec le bonbon devant son nez, là où il est supposé de rester. Avec la pratique, vous serez capable de garder votre main près de vous et votre chien devrait rester en place.

5) Combinez vos tours à droite, à gauche et parfois accélérez un peu le pas, parfois relentissez. Dès que votre chien sort de la bonne positon, retirez votre main gauche avec la gâterie et faites quelques pas vers l'avant en encourageant votre chien de venir à vos côtés encore. Dès qu'il le fait, remettez votre main avec la gâterie près de son nez, faites-le marcher un peu correctement et récompensez. Gardez ça amusant, bougez assez vite pour que votre chien aime l'action, mais pas autant pour qu'il s'excite trop et ne se concentre plus ou vous saute dessus.

6) Mettez la laisse à votre chien et pratiquez encore dans la maison. Essayez d'utiliser votre laisse la moins possible et votre encouragement par vos gestes, voix et gâteries le plus.

7) Quand ça va bien, faites les étapes 1 à 5 avec la laisse dans votre cour, puis devant chez-vous, puis un peu partout.

8) Quand vous en avez la chance, pratiquez sans laisse à l'extérieur. Dehors, il vous faudra un chien qui a légèrement faim et les gâteries qu'il adore réellement pour tenir son intérêt. Prenez l'habitude de lui faire faire quelques pas et tournants 'au pied' sans laisse avant de lui lancer son jouet préfère:

9) Pratiquez beaucoup. Quand votre chien saisi bien le 'au pied' et marche bien dans la rue sans aucune récompense sauf votre agréable compagnie, surprenez-le de temps à autre avec un régal dans cette position. Une fois par semaine peut être assez pour lui rappeler que c'est positif marcher avec vous.


    Faire ses apprentissages à l'aide de la méthode du Clicker accellère énormément l'apprentissage. A celà, il faudra rajouter l'apprentissage des distractions: apprendre à votre chien de rester volontairement avec vous malgré un autre chien, une autre ou un écureuil. Mais une belle base de coopération peut être accomplie par les exercices ci-haut. Cela peut vous aider à avoir un chien qui aime marcher au-pied: très différent des chiens qui sont corrigés et tenus court en laisse afin de les garder de force près de nous: ils préfèrent souvent s'éloigner et semblent très distraits, renfilent à terre: ce sont tous des signes que le chien n'est pas à l'aise dans notre proximité (un peu normal si c'est désagréable). Pour vous aider, débutez toujours les apprentissages sans laisse (vous ne pourrez pas alors forcer votre chien à rester à vos côtés et ce sera son choix dès le début!) dans un endroit sans distractions, afin que vous réussissez tous les deux.

bonnes promenades!
                                                                               retour menu du haut

Tours et trucs :
        Apprendre des tours à votre chien est une des meilleures façons de s'amuser avec lui. Tous les chiens aiment, même si pas tous les chiens aiment faire tous les trucs. Choisissez ceux qui vous plaisent et essayez pour voir si votre chien aime les performer.
    Quand appris avec de la patience, du rire et de la compréhension, c'est comme du jeu pour votre toutou. Sauf que c'est beaucoup plus : tout en s'amusant, vous apprenez à mieux connaître votre chien, votre chien pendant ce temps apprend à collaborer en équipe avec vous. Il apprend à obéir à vos gestes volontairement, sans craintes de punitions.
    Pour un chien surexcité, apprendre les fatigue mentalement. Donc, parfois quand il fait -40C dehors vous pouvez vous permettre de sauter une promenade et d'apprendre des tours avec votre chien. L'exercice mental ne remplace pas l'exercice physique, mais l'exercice physique ne remplacera jamais l'apprentissage. Si votre chien a amplement d'exercice, il se peut qu'il s'ennuie quand même, surtout si il est plutôt intelligent. Si vous ne faites rien pour le stimuler dans ce domaine, il risque lui-même de se trouver des 'tours' à faire comme se sauver de la cour clôturée, ouvrir le frigo etc.
    Un chien nerveux ou craintif prendra confiance en ses habilités si vous lui apprenez des petits tours simples. En plus, la grande majorité des chiens adorent donner un spectacle à la visite : je crois qu'ils en sont réellement fiers! Mon Zorro performe bien quand on est tout seuls, mais dès qu'il a du public, il se dépasse :!

    Je ne vous donnerai pas ici les instructions exactes pour apprendre chaque tour. Je vous laisse la chance de créer les étapes juste pour vous et votre chien. Vous pouvez trouver des instructions exactes sur d'autres sites ou dans les livres. Parfois ces instructions fonctionneront pour vous, parfois non et c'est normal. Il y a quand même quelques règles pour bien réussir :

- ne chicanez pas votre chien, jamais, ne perdez pas patience lorsque vous lui apprenez des tours. Ce n'est pas le temps de penser qui est le boss etc. C'est le temps de montrer à votre ami un tour de magie aux cartes, c'est tout et il a le droit de ne pas comprendre ou de ne pas réussir. Si vous sentez que vous perdez patience, demandez quelque chose de vraiment simple à votre chien qu'il sait faire a 100%, récompensez-le et arrêtez. Vous ne gâcherez pas ainsi l'atmosphère et votre chien va aimer participer à ces ateliers de tours du chien de cirque. Si vous êtes d'humeur irritable aujourd'hui, ne commencez même pas.

- Laissez votre chien vous dire si vous êtes un bon professeur. Il se peut que vous allez trop vite ou vous n'êtes pas clairs pour lui. Ou peut-être il a mal quelque part ou n'a pas une bonne journée aujourd'hui? Ça arrive à nos chiens aussi:. Essayez plus tard ou autre chose.

- Le meilleur temps pour apprendre des tours n'est pas juste après une grande promenade : votre chien a besoin de se reposer ou se calmer avant. Pas non plus juste après le souper, il digère. Si il grimpe aux rideaux, il vaut peut-être mieux le sortir pour une petite marche, attendre un peu, puis ensuite essayer.

- Utilisez des gâteries qu'il aime. Si par contre il a l'air de ne rien entendre car il est obsédé par cette gâterie, allez-y avec quelque chose de moins bon, qu'il appréciera mais qui lui permettra de respirer et se concentrer. Gardez ces superbes gâteries pour quand vous lui coupez les ongles ou pratiquez le rappel.

- Guidez le doucement à faire ce que vous voulez à l'aide de la gâterie, sans y toucher le moins possible. Il faut que le chien apprenne à faire le mouvement de lui-même pour vraiment comprendre. Graduellement, faites semblant que vous avez une gâterie dans la main, mais donnez en une juste après que le tour est terminé. Tranquillement, vous n'aurez plus à guider exactement votre chien. Le geste approximatif deviendra l'ordre.

- Utilisez toujours un geste et le même mot. Cela donnera deux repères à votre chien qui doit apprendre votre langue, pas facile! Cela vous permettra aussi plus tard à utiliser juste le mot ou juste le geste.

- Si votre chien n'arrive pas à faire ce qu'il faut, décortiquez le tour en petites étapes. Apprenez lui le tour par petits pas, c'est plus facile pour certains chiens. Parfois, une autre méthode que celle trouvée sera plus appropriée pour votre chien. Souvent, après un jour de repos, votre chien apprendra plus vite, comme nous après un jour de vacances. Il vaut mieux parfois si le chien n'a pas l'air de saisir du tout d'essayer d'autres tours. Plus tard, avec l'expérience d'avoir travaillé ensemble, vous pourriez y revenir et peut-être que vous aurez un meilleur moyen de le lui enseigner et que lui apprendra de mieux vous lire.

- N'oubliez pas de vous amuser :! Le chien sent quand on s'amuse aussi, il est alors plus détendu et apprend mieux.

  Idées de tours à apprendre :
- donne la patte
- fais le mort
- tourne en rond
- fais le beau
- apporte
- attrape
- saute par-dessus un obstacle
- saute à travers un cerceau
- cherche (quelqu'un qui est caché ou son jouet ou autre objet)
- reste-reste-reste-OKGO! (résulte en un chien qui reste et part en sprint juste pour le plaisir de courir)
- mets tes jouets dans la boite
- balance un biscuit sur le nez
- hurle 'chante' ou jappe 'parle'
- rampe
- recule
- roule
- saute dans mes bras (pas pour les gros chiens!)
- faits de la planche à roulettes
- et n'importe quoi d'autre qui vous vient à l'idée et que le chien est physiquement capable de faire :!

    Aucun chien n'est trop jeune ou trop vieux pour apprendre des tours. Seul ses capacités physiques peuvent varier: un chiot de 2 semaines n'est pas prêt à saisir grand chose et de toute façon ne mange pas de gâteries, et un chien vieux et aveugle peut apprendre à faire le beau mais pas de sauter pour attraper le freezbee.Ceci est un site en Anglais qui montre avec des vidéos et décrit comment apprendre aux chiens quelques tours :
http://www.kidsanddogs.bravepages.com/tricks.html

                                                                                    retour menu du haut

Comment faire des gâteries pour votre chien:

      Des succulantes gâteries santé sont très faciles à faire - si j'ai reussi avec mon anti-talent culinaire, c'est que c'est plus que facile :) ! C'est meillleur pour la santé que la plupart de gâteries commerciales et moins dispendieux aussi.

 -Achetez à votre épicerie ou boucher du foie (boeuf, porc ou tout autre animal)

 - Si vous congélez votre foie ne le dégelez pas completement le jour où vous faites vos gâteries: ce sera plus facile a couper en morceaux (moins gluant :P ).

   - coupez en petits morceaux, ils vont rapetisser lorsque secs.

  - étalez sur un papier aluminium et cuisez au four à 350C pour environ 1 heure: jusqu'à ce qu'ils soient secs.

     Se conservent bien au frigo. Vous pouvez faire la même chose avec du foie, du coeur ou des rongnons, les temps de cuissons varient un peu.  La viande se fait bien aussi- mais pas d'os cuits!               retour menu du haut 
Avis: *votre cuisine va sentir le foie, vos chiens vont trouver ca merveilleux, vos humains moins ! * ;D

(vous pouvez essayer sur le bbq...)

Bon appétit!

retour a la page principale
Signez notre livre de visiteurs!
accueil / bienvenue à CoeurCanin /Programmes / Questions et Réponses / nutrition / recommendations / randonnées / articles / liens /bonbons/présentation/photos/ courriel (514)554-2442
English / Polski

Membre Professionel du Pet Professional Guild