acceuil
pour voir le menu du haut
 
Article#23) Situation Chiens dangereux au Québec, Juin 2016

 Cas législations Pitbulls/chiens dangereux au Québec
                          Juin 2016

   Après des accidents très graves impliquant des chiens, plusieurs municipalités du Québec pensent ou ont déjà décidé de bannir les chiens de type Pitbull. On dit ‘type’ car il y a très peu de chiens race pure Pitbull au Québec.

   La très grande majorité de professionnels du domaine canin s’entendent pour dire que le bannissement d’un type de chien n’est pas une mesure efficace pour assurer la sécurité de la société. Une telle décision risque fortement de punir des propriétaires responsables, causer beaucoup de maux de têtes aux spas et refuges, engorger les refuges des autres provinces de chiens de type pitbull et faire euthanasier des centaines de chiens non dangereux. Le tout sans réellement protéger la population de chiens dangereux.
   Il y a encore beaucoup d’espoir que ceux qui votent et rédigent des lois s’informent d’avantage et optent pour d’autres mesures, plus efficaces côté sécurité et moins drastiques.
      
  Si vous aimeriez comprendre un peu mieux pourquoi la majorité des professionnels ne suggèrent pas le bannissement de races comme solution aux chiens dangereux, je vous invite à lire cet article : http://coeurcanin.com/article21.html
Ainsi que plusieurs autres articles et entrevues à ce sujet : http://coeurcanin.com/article22.html

Position de l'Ordre des Médecins Vétérinaires du Québec:  https://www.omvq.qc.ca/l-ordre/positions-et-politiques.html
Position de la SPCA de Montréal: http://www.spca.com/?p=12920&lang=fr

  Si vous aimeriez agir et exprimer votre désaccord, appelez votre conseil de ville, écrivez à vos députés et n’hésitez pas à citer des experts du domaine qui se sont déjà prononcés sur le sujet. Au Canada, la ville de Calgary est un excellent exemple à suivre en tant que lois canines : les résultats de leurs politiques sont positifs et peuvent donner des idées à nos politiciens : http://www.stopcanineprofiling.com/calgary.php

Une pétition au niveau provincial à signer et partager : http://www.petitions24.net/non_au_bannissement_des_pittbulls_au_quebec

Une marche est organisée à Montréal : https://www.facebook.com/events/456967501163887/
                                               Québec : https://www.facebook.com/events/1717396221846827/
                     
                       -----------------------------------------------------

    Il y a d’autres actions que le bannissement de races qui pourraient grandement aider à améliorer la sécurité des citoyens.
Quelques grandes lignes :

- Agir et légiférer sur les comportements dangereux des individus et non leur apparence.

- Possibilité d’appeler la police et réaction rapide de celle-ci lorsqu’un voisin signale le comportement effrayant, dangereux ou à risque d’un chien ou de son propriétaire : il arrive souvent qu’en questionnant l’entourage après un drame, on se rend compte que cela fait un moment que les voisins ont peur du chien, que les voisins ont essayé de porter plainte car le chien se promenait librement, car le chien chargeait les gens ou autres chiens à répétions, car le propriétaire laissait son chien attaché dehors seul pour des longues périodes de temps, car le propriétaire était violent avec son animal, car le propriétaire était agressif envers les gens, car le chien était négligé ... Trop souvent, les voisins disent que ce n’est pas le premier chien agressif que ce propriétaire possède. En assurant une écoute et suivi à ces signalements, beaucoup d’accidents pourraient être évités.

- Pour des individus aux casiers criminels impliquant la violence, à qui on donne l’interdiction de posséder une arme, rajouter des restrictions quand à la taille du chien qu’ils ont le droit de posséder. Car toute race de chien peut devenir agressive.

- Sanctions plus sévères pour l’abus, la négligence des propriétaires : ceux qui sont violents avec les animaux devraient pouvoir être signalés et punis autant pour la protection de l’animal que la protection de la société. Plusieurs études démontrent un lien entre la violence envers un animal et envers un humain. De plus, il est prouvé qu’un animal risque de développer de l’agressivité lorsqu’il est traité avec violence.

- Sanctions pour les comportements irresponsables ou à risque de propriétaires comme laisser son chien attaché ou seul dehors pour des longues périodes de temps ou le laisser se promener sans laisse dans des lieux publics.

- Interdiction de faire vivre un chien attaché dehors en permanence. Cela est une cruauté pour l’animal aux grands besoins sociaux mais ce n’est pas tout : Garder un animal attaché ou derrière une barrière à l’extérieur pour des longues périodes le prédispose à des réactions agressives de défense de territoire, des réactions agressives par frustration et privation, des réactions de prédation dangereuses dirigées envers des humains et d’autres animaux.

- Interdiction et sanctions sévères pour la reproduction de chiens sans permis d’élevage. Les permis devraient être octroyés uniquement aux éleveurs responsables et reconnus. Ceci non seulement protégerait la société d’un surplus de chiens malades physiquement et/ou mentalement car reproduits sans standards, connaissances et éthique; Cela aiderait à contrer la surpopulation animale et le criant problème d’usines à chiots dont le Québec est la terre d’accueil par manque de lois et manque de leur application.

- Des ateliers de prévention de morsures dans les écoles pour les enfants

- Des ateliers de préventions de morsures pour adultes, obligatoires pour tout propriétaire de chien

- La reconnaissance de la profession d’intervenant ou éducateur canin afin d’établir une norme de méthodes utilisés qui ne causent et n’aggravent pas l’agressivité. Il serait intéressant d’obliger les professionnels de faire partie d’un ordre, de suivre des formations continues à jour et de travailler éthiquement. Trop de morsures sont encore causés par des techniques ‘de dressage’ basées sur la violence et l’intimidation qui ont été prouvés de rendre les chiens moins sécuritaires (https://news.upenn.edu/news/if-youre-aggressive-your-dog-will-be-too-says-veterinary-study-university-pennsylvania et https://drsophiayin.com/blog/entry/experts_say_dominance-based_dog_training_techniques_made_popular_by_televis/  )
-----------------------------------------------------------------------------------------------------

 Si vous avez un chien qui peut ressembler de près ou de loin à un Pitbull :
 SOYEZ PRUDENTS :
- Protégez votre chien et ne le laissez pas sans surveillance : malheureusement, le sentiment de panique collective alimentée présentement donnent l’occasion à des individus de devenir violents. Il y a eu des cas de gens qui se font frapper leur chien dans la rue, d’autres ont trouvé de la nourriture suspecte sur leur terrain qui pourrait contenir du poison. Vérifiez votre terrain avant d’y sortir votre chien et ne le laissez pas seul dehors.

- Même si vous habitez une ville qui a décidé de bannir les chiens de la race que vous avez, il y a normalement un droit acquis pour ceux qui avaient déjà le chien avant que le règlement n’existe. Renseignez-vous, fort probablement il sera important de prouver que vous avez déjà votre chien (par l’enregistrement par exemple : http://anticalipsarts.wix.com/protection-pitbulls#!Comment-protéger-votre-Pit-Bull-de-la-situation-actuelle/mtrvd/575f2f270cf235a69b209d4b  ). Vous n’avez pas à automatiquement euthanasier votre compagnon. On va espérer que les politiciens reviendront sur des mesures prises hâtivement sous pression.

- Ne prenez AUCUN risque: si un chien attaque le votre et votre chien réplique ce sera la faute du votre. Si un enfant se précipite sur votre chien et lui fait mal et que votre chien le snappe ou égratigne, ce sera de sa faute... Donc soyez prudents, évitez les situations difficiles pour vos chiens. Il y a des petits trucs comme de donner des morceaux de bonne nourriture (viande, fromage) à vos chiens dès qu'ils croisent une personne ou un chien afin de créer des bonnes associations. Apprenez à mieux comprendre ce qu’un chien peut trouver difficile (par exemple la majorité des chiens n’aiment pas se sentir envahis, coincés, ce qui peut inclure des câlins), apprenez à reconnaître lorsque votre chien devient mal à l’aise et éloigner simplement votre chien de la source de son inquiétude.  Évitez de le chicaner et punir car ceci augmente les risques d’agressivité chez toutes les races de chiens. N’hésitez pas à consulter un bon intervenant qui saura vous aider à devenir le propriétaire le plus responsable possible d’un chien le plus sécuritaire possible! (Pour des intervenants éthiques et qualifiés : http://www.rqiec.com/public.shtml )

- Ne laissez pas votre chien sans laisse dans les lieux publics (excepté les parcs à chiens), ne le laissez pas attaché dehors ou même seul dans votre cour. Si un accident arrive ce sera la faute du chien automatiquement, même s’il a été provoqué. En plus, pendant cette chasse aux sorcières, votre chien pourrait se faire attaquer par des personnes malveillantes ou simplement très mal renseignés et effrayés par les mythes qui circulent présentement. Les gens ne savent pas à quoi ressemble un Pitbull : si vous avez un chien de moyenne ou grande taille, surtout au poil court ou à couleur foncée, soyez vigilants.

- Maintenez un excellent contact avec vos voisins, achetez leur une bouteille de vin avec une carte sympathique de la part de votre chien. Parlez aux gens avec sourire et informez gentiment si vous en êtes capable. Plusieurs réussissent à faire changer la perception des voisins, amis ou passants durant des conversations amicales basées non pas sur la réaction ou le jugement mais par l’information concrète.
- Faites porter un beau foulard avec des fleurs, un t-shirt mignon (on peut le mouiller en été et cela garde plus au frais votre chien!) en public à votre chien. Faites-lui faire des trucs mignons comme ‘fais le beau’ ou ‘donne la patte’ pour des bonbons souvent quand des gens regardent. Cela aide beaucoup à changer la perception des gens terrifiés! N’imposez pas la proximité de votre chien, aussi gentil soit-il,  à qui que ce soit, si quelqu’un a peur, il sera mieux convaincu à observer votre toutou à distance confortable.
Bonne chance!
---------------------------------------------------------

  En espérant que la raison, la logique et l’intelligence l’emporte sur la peur et la haine, bientôt.
Merci!                      


Zuzanna Kubica, intervenante en comportement canin, CoeurCanin.com
fondatrice et formatrice de l’école DuCoeurAuFlair pour intervenants en comportement canin (https://www.facebook.com/DuCoeurAuFlair )
v.p. du Regroupement Québécois des Intervenants en Éducation Canine (http://www.rqiec.com/ )
membre du Pet Professional Guild (http://www.petprofessionalguild.com/ )

 
retour aux articles
 
Signez notre livre de visiteurs!
accueil / bienvenue à CoeurCanin /Programmes / Questions et Réponses / nutrition / recommendations / randonnées / articles / liens /bonbons/présentation/photos/
courriel (514)554-2442 , English / Polski