acceuil
pour voir le menu du haut
 
Vous êtes les bienvenus d'attacher des liens à cette page à partir de votre site et les faire connaître aux parents et amis autant que vous mentionnez la source et l'auteur. Ces articles demeurent cependant la propriété de CoeurCanin et veuilliez nous contacter avant de les imprimer ou publier. Merci!
article#13) Le Viens, le Va et la Cachette:
Comment solidifier un excellent rappel, pouvoir envoyer votre chien sur commande voir une personne précise et vous amuser !  
 
Viens! Va! et Cache-Chache:
 

    Dans l’article précedent, on a parlé de jeux à faire avec votre chien pour qu’il accourt vers vous lorsque vous l’appellez ‘ Viens!’ .  Votre compagnon devrait maintenant comprendre que lorsque vous appellez, c’est vraiment amusant venir vous rejoindre en courant. On peut maintenant aller plus loin et lui apprendre de vous tenir à l’oeil et venir vous voir même si vous n’êtes pas en vue, ainsi que lui apprendre d’aller voir sur commande d’autres gens qu’il connaît.
    Votre toutou, après avoir joué à la Tag avec vous, devrait avoir hâte que vous l’appelliez pour recommencer le jeu. On aimerait maintenant qu’il soit capable de vous trouver en se servant de son ouïe et son odorat lorsque vous êtes hors de sa vue. Certains chiens seront tout de suite très doués, d’autres devront apprendre à utiliser mieux leur sens qui, faute d’expérience ou simplement de génétique, sont moins développés. On commencera donc avec des exercices plus faciles, à l’intérieur de la maison.
 Etape1 :
   Attendez que votre chien soit dans une autre pièce que vous, occupés à rien de particulier (pas entrain de jouer avec la visite par exemple). Appellez-le en ayant en main sa gâterie préferé (un morceau de fromage, son jouet...), d’une voix enjoué, avec la même expression que vous avez utilisé lors du jeu de la Tag ( ça peut-être n’importe quoi, en autant que ce soit toujours la même chose et ne ressemble pas à d’autres mots que votre chien comprend. Evitez donc ‘ici’ si votre chien comprend le ‘assis’ ). C’est parfait pour débuter si vous pouvez espionner votre chien par la craque de porte derrière laquelle vous êtes caché. Votre chien va probablement se lever ou lever sa tête et se demander ce qui se passe, car il ne vous voit pas :  durant le jeu de la Tag il a apprit à vous courir après en vous voyant ce qui est très différent. Repetez donc vos « Lucky, viens!! :D » pour l’encourager à venir vous chercher. Certains chiens se précipteront tout de suite à votre appel, d’autres ne seront pas certains. Si votre chien hésite, continuez à l’encourager avec une voix enjoué, plus aïgue, vous pouvez également lui aider à vous localiser en tappant des mains. Dès qu’il vous a trouvé, c’est la fête, récompensez-le et félicitez chaleureusement.
  Ensuite, si votre chien a un ‘reste’ passable, vous pouvez le placer sur un assis ou couche, lui demander de rester, disparaître dans une autre pièce et l’appeller encore. Après quelques fois, votre chien devrait comprendre que c’est exactement le même jeu malgré que vous êtes hors de sa vue, il n’a donc que votre ouïe comme répere lorsque vous l’appellez, et non sa vue comme au début.
  Si votre chien n’a pas encore de ‘reste’, vous pouvez éparpiller la récompense en miettes à terre ce qui vous permettra de vous éclipser hors de sa vue pendant qu’il ramasse et l’appeller quand il a fini. Vous pouvez également simplement attendre une autre occasion où il est dans une autre pièce que vous.

Etape2 :
  Votre chien a maintenant compris que malgré qu’il ne vous voit pas, votre ‘viens!’ est toujours très intéressant. Vous aimeriez maintenant qu’il développe son ouïe et son odorat pour vous trouver même si vous êtes plus difficiles à trouver. Ceci peut aider si un jour vous vous égarez un de l’autre. Il est difficile pour un chien de trouver à l’aide de son flair ou ouïe une piste si il ne l’a jamais pratiqué! Les premières fois trouvez des cachettes faciles, juste de l’autre côté de la porte ou dans l’autre pièce. Graduellement, commencez à vous cacher d’une mannière plus imprévue ou difficile à trouver: dans un placard, sur ou en dessous du lit, dans le jardin pendant qu’il était à la cuisine ou l’inverse...
  Pour commencer, continuez à l’appeller à toutes les 2-3 secondes pour lui aider à vous localiser. Dès qu’il commence à aimer le jeu et réussir plus facilement, appellez-le moins souvent, juste assez pour qu’il finisse par vous trouver sans se décourager ou frustrer. Eventuellement, vous n’aurez qu’à l’appeller une fois pour commencer le jeu, et peut-être une deuxième fois si vous voyez qu’il risque de se décourager car il vous cherche dans la mauvaise partie de la maison (là où vous vous êtes cachés la fois précedente?). Si vous avez une cour, commencez à l’inclure comme lieu possible de votre cachette. Récompensez à chaque fois qu’il vous trouve avec ce qui le motive beaucoup.

Etape3 :
  Votre compagnon a maintenant pratiqué de vous chercher avec son nez et ses oreilles même si vous n’êtes pas très facile à trouver. Il ne se décourage plus très facilement et apprend à porter attention de quel côté vient votre voix pour mieux vous localiser. Il est temps d’aller jouer dehors. Si vous avez une cour ou un ami avec un jardin clôturé, ça peut-être une bonne transition. Ensuite, allez-y dans les parcs et fôrets. Si vous n’êtes pas encore certains du rappel de votre chien, laissez-lui une loooongue corde au collier (un collier qui n’étrangle pas ou un harnais) que vous ne tiendrez pas mais qui traînera simplement à terre : au cas où, il est plus facile de piler sur la corde que de ratrapper le chien qui part après un chevreuil. Vous pouvez également avoir quelqu’un pour vous aider qui va tenir votre chien avec une longue laisse mais ne lui donnera pas de bonbons et lui parlera peu : sera juste un frein de sécurité au cas où votre chien essaye de se perdre. Arrangez-vous pour que l’exercice soit sécuritaire. Ammennez ce que vous avez de meilleur comme récompenses (steak du bbq, foie bouilli, hotdogs...) et un chien avec de l’appétit qui n’a pas encore soupé.
   Laissez votre compagnon vous devancer et renifler les odeurs de la forêt. Après quelques temps, cachez-vous derrière un arbre et commencez à l’appeller. Au début, il se peut que vous deviez répéter votre appel souvent pour lui aider à se décider de vous chercher et vous localiser. Si vous avez quelqu’un qui tient votre chien la personne devrait simplement suivre le chien et ne rien lui dire pour s’effacer du tableau le plus possible. Il est probable que lorsqu’il se décide de partir à votre recherche il le fasse assez rapidement et dépasse l’arbre derrière lequel vous êtes cachés pensant vous avoir laissé derrière : si tel est le cas, appellez-le tout de suite pour qu’il se rende compte où vous êtes. Les premières fois aidez votre toutou à réussir. Toujours récompensez dès qu’il vous trouve. Vous pouvez alterner entre le laisser sur un reste et vous éloigner pour l’appeller en vue ou caché, et le laisser se distraire durant la promenade avant de le surprendre en l’appellant. Gardez-le motivé tout en lui laissant la possibilité de profiter de la promenade et renifler à gauche et droite. Peu à peu, votre chien risque de commencer à vous tenir à l’oeil au cas où vous irez disparaître encore. Vous pouvez graduellement commencer à moins lui aider et l’appeller au minimum pour qu’il doive mieux se concentrer pour vous retrouver. Si vous le laissez tout de même profiter de sa marche, vous l’appellez et faites la fête et le rêcompensez lorsqu’il vous trouve, puis le laissez retourner renifler où il veut, votre chien n’aura pas beaucoup de problèmes pour vous donner son attention malgré l’intêret d’une promenade dans les bois.
  A ce moment des exercices, il va falloir utiliser votre sensibilité et observation. Lorsque vous commencez à aider de moins en moins votre compagnon à vous retrouver, il se peut qu’il commence à s’inquiéter. Certains chiens, surtout les jeunes, chiots, les adultes plus timides ou ceux qui ont vécu des abandons, peuvent stresser rapidement si ils ne savent pas où vous trouver! Aidez-les toujours assez pour qu’ils ne s’inquiétent pas plus de 2-3 secondes. En pratiquant, ils développeront mieux leur ouïe, odorat et concentration et auront besoin de moins d’aide de votre part. Même un chien excellent à vous retrouver peut perdre la tête si il s’inquiéte de votre ‘disparition’ : le résultat peut être grave : un chien qui part à toute vitesse vers la mauvaise direction et se perd réellement, ou un chien qui commence à s’inquiéter dès qu’il ne vous voit plus et commence à hurler lorsque vous le laissez seul à la maison. Pour éviter des telles erreurs, allez-y assez facile pour que votre chien trouve toujours que c’est un jeu et ne s’inquiète jamais longtemps.
  Avec un chien très indépendant qui ne s’inquiète pas du tout si vous êtes hors de sa vue, il y a des tas d’autres exercices à faire pour bâtir un lien plus serré entre-vous. Pour ce genre de chiens la motivation première de venir à votre appel et la récompense et c’est très bien. En gardant le défi assez difficile lorsqu’il essaye de vous trouver vous pouvez motiver un chien indépendant et confiant. Eventuellement, l’exercice de vous courir après, de vous chercher, sera la motivavtion pour ce genre de chiens. Egalement, c’est en pratiquant des exercices intéressants et amusants qu’un nouveau chien ou un chien plus indépendant bâtira des liens plus serrés avec vous.
      ____________________________________________________________

  Continuez le jeu de la Tag et de vous retrouver tout au long de la vie de votre chien : cela va assurer qu’il se souvient toujours qu’il vaut la peine d’accourir vers vous a l’appel et continuera de pratiquer de vous trouver sans paniquer.
  Une fois que votre chien est assez avancé pour se promener sans laisse dans des endroits non clôturés, faites attention pour voir si il vous entend bien lorsque vous l’appellez. Combien de fois je me trouvais près d’un chien et je remarquais son humain l’appeller au loin. Moi, je voyais l’humain l’appeller mais j’ai des meilleurs yeux qu’un chien. Je ne l’entendais pas donc son chien non plus. Combien de fois cette personne se fâchait contre son chien ‘désobeissant’ ? Pourtant, le chien ne voyait ni n’entendais simplement pas son humain appeller.
 Lorsqu’on joue à ce genre d’exercices avec son toutou, il apprend souvent de vérifier par lui-même où on se trouve de temps en temps. Il est donc plus facile de le récuperer même de loin. Il est également utile d’avoir non seulement votre ‘viens!’ verbal mais également un geste qui se voit de loin (ex : un bras dans l’air qui fait bye-bye) pour aider votre chien à vous réperer si il ne vous entend pas bien. Vous pouvez également assoccier un sifflement (si vous savez siffler sur vos doigts c’est plus pratique qu’un sifflet qu’on n’a pas toujours sur nous) au jeu du rappel, souvent un sifflemment porte plus loin que votre voix. Une fois que votre chien a entendu votre appel, assurez-vous qu’il sait où vous êtes! Les fois où j’ai bien failli perdre mon chien, sont les fois ou il m’a entendu l’appeller et il s’est précipité dans le sens contraire vers une personne au loin qu’il pensait être moi! D’autres appels accompagnés de gestes de mes bras lui ont aidé à me retrouver, mais il est facile de perdre ainsi son bon compagnon. J’observe également souvent des gens appeller leur chien et continuer leur chemin pendant que leur chien les a entendu mais est totallement dérouté et s’inquiéte de ne pas savoir dans quelle direction aller. Le même chien, si inquiet de retrouver son humain se fait souvent ensuite disputer de ne pas être venu assez rapidement. Pourtant, il aurait suffit de répeter le viens! quelques fois pour lui aider à localiser l’appel correctement. Il ne faut pas oublier que les chiens ne voient pas aussi bien les détails que nous.

_____________________________________________________

Le "Va": Tout en vous amusant à apprendre un solide viens à votre chien, vous pouvez, surtout si vous êtes une famille ou groupe à prendre soin du chien, lui apprendre à aller voir quelqu’un de précis sur commande. Ceci pourrait éventuellement être utile si vous égarez votre enfant dans la fôret , ou simplement pour pouvoir gérer les deplacements du toutou chaque jour.
Etape1 :
 A deux ou plus de personnes, formez un cercle au salon ou dans le jardin. Si il y a un petit enfant elle peut soit être assise haut hors de l’atteinte du chien, ou avec un adulte. Tout le monde armé de bonbons, une personne à la fois appelle ‘viens!’ le chien, en faisant semblant de courir au besoin (comme le jeu de la Tag dans l’article précedent). Dès que le chien arrive on lui demande de s’asseoir et on le récompense. Ensuite la personne qui vient de récompenser le chien ne regarde plus le chien, ne lui parle plus et ne bouge plus comme une statue. Une deuxieme personne appelle le chien. Cela peut prendre quelques moments au début pour le chien de quitter la personne qui vient de le récompenser, c’est normal. Eventuellement, avec assez d’encouragement, le chien ira voir la deuxième personne et celle-ci lui demandera assis et va le récompenser et on continue avec la prochaine personne. Il est important que seulement une personne appelle à la fois (s’organiser avec les enfants). Lorsque le chien réussit bien, si Max vient d’appeller viens, le chien vient, s’asseoit et se fait récompenser, Max peut dire ‘Va voir Maman ‘ puis ne parle plus et c’est Maman qui appelle.
 
Etape2 :
 Commencez à jouer à la cachette avec deux (ou plus) personnes. Donc Max tient votre chien pendant que vous allez vous cacher (une alternative facile pour le jeu précedent si votre chien n’a aucune notion de ‘reste’ ). Lorsque vous l’appellez, Max peut l’encourager en disant quelque chose de précis comme ‘ Va voir Papa!’ ou ‘Cherche Julie!’. Après quelques répétitons réussies, Max pourrait commencer à encourager le chien à vous trouver sans que vous l’appellez. Après 20 secondes pour vous cacher, Max l’encourage ‘ Va voir Papa!’ et vous, seulement après l’avoir attendu le dire vous l’appellez. Peu à peu, vous pouvez attendre plus longtemps avant d’appeller le chien avec seulement Max qui l’encourage à vous trouver. Evidemment, dès qu’il vous trouve c’est toujours la fête avec félicitations et récompenses. Peu à peu, vous pouvez vous cacher mieux.

Etape3 :
 Si ca va, commencez à changer de personne. Donc là c’est vous qui allez tenir votre compagnon pendant que Max se cache. Il est conseillé que Max ait auparavant joué au moins un peu à la Tag (voir article précedent) avec le chien pour qu’il soit motivé de le trouver. Si ca va bien, échangez de rôles: vous vous cachez pendant que Max demande au chien de vous trouver, récompensez pendant que Max s’éclipse, puis c’est vous qui demandez au chien de trouver Max. Si le chien a de la misère au début la personne cachée peut lui aider un peu en l’appellant: il s’agit là de développer son flair avec l’aide de l’ouïe au besoin!

Etape4 :
  Récommencez l’étape 3 avec tous les intéressés ou membres de la famille. Ensuite, on va vraiment travailler votre chien pour non seulement comprendre d’aller trouver quelqu’un de caché (étape 3) mais de commencer à apprendre leur noms : « Maman, Max, Julie, Grand-Papa etc »  . Toute la famille armée de récompenses va se cacher et vous restez avec le chien. Vous lui demandez « Va voir Julie » et encouragez-le à la trouver. On peut commencer par la personne préferé du chien ou celle qui est la moins bien caché donc la plus facile à trouver. Julie peut aider au début en appellant un ‘viens!’. Si le chien trouve Max avant, il n’y a pas de fête, Max ne lui parle pas et ne le regarde pas et Julie devrait appeller au moins une fois pour aider. C’est le fête lorsque le chien trouve Julie. Ensuite Julie (ou vous) demandez de trouver Papa et Papa peut lâcher un viens! Pour aider. Ensuite on lui demande de trouver Max etc... Cette étape est difficile pour le chien : aidez-le et allez-y graduellement. Aidez-lui en lui nommant les personnes pendant qu’ils entrent : par exemple votre épouse vient d’arriver du travail, évidemment votre chien va aller la voir, dites-lui donc ‘Va voir Maman!’ pour continuer à lui expliquer qui est qui. Il peut finir par apprendre les noms de tout le monde ce qui peut-être utile : vous pouvez l’envoyer voir Julie pendant que vous rentrez l’épicerie ou, avez assez de pratique à l’extérieur, vous aider à trouver Julie si celle-ci s’égare en fôret!
 Certaines personnes y mettent assez de pratique que leur chien finit par comprendre aussi d’aller voir l’autre chien de la famille ou de trouver le chat dans la cour lorsqu’il fait noir et on aimerait qu’il entre.

Amusez-vous bien! Ce genre de jeu est souvent un préferé des enfants et en plus d’être utile pour le chien, permet aux enfants de jouer d’une mannière sécuritaire et approprié avec même des gros chiens.


Zuzanna Kubica et Zorro .

 
retour aux articles
 
Signez notre livre de visiteurs!
accueil / bienvenue à CoeurCanin /Programmes / Questions et Réponses / nutrition / recommendations / randonnées / articles / liens /bonbons/présentation/photos/
courriel (514)554-2442 , English / Polski