acceuil
CoeurCanin

retour aux articles
pour voir le menu du haut
 
Vous êtes les bienvenus d'attacher des liens à cette page à partir de votre site et les faire connaître aux parents et amis autant que vous mentionnez la source et l'auteur. Ces articles demeurent cependant la propriété de CoeurCanin et veuilliez nous contacter avant de les imprimer ou publier. Merci!
article#12) Jouer à la Tag avec son Chien :
Comment apprendre un excellent rappel à tout chien!  
 
Jouer à la Tag avec son Chien : 
 

  « Viens! » est probablement le commandement le plus important dans la vie de votre chien. De un, sa sécurité en dépend. De deux, s’il revient lorsqu’on l'appelle, il pourra profiter d'une plus grande liberté car, vous pourrez le laisser courir sans laisse lors de vos excursions.
 Cependant, beaucoup de propriétaires ne prennent pas le temps d’expliquer à leur compagnon que veut dire « viens ». Un jeune chiot accourt souvent lorsqu’on l’appelle, alors on croit qu’il comprend le principe du rappel. La plupart du temps, il arrête de répondre à notre « viens » vers l’âge de 4 à 7 mois, simplement parce qu’il n’a jamais appris ce que cela veut dire et qu’il n’a plus l’âge de nous suivre naturellement.
  Il y a pourtant un moyen assez rapide et surtout amusant pour apprendre à votre chien de se dépêcher à courir vers vous au mot « viens ! » (ou tout autre mot que vous voulez utiliser) : vous pouvez jouer à la Tag avec votre toutou ☺. C’est mon moyen préféré d’enseigner le rappel à un chiot, un chien adulte qui ne l’a jamais appris ou qui a besoin de perfectionnement.
Si votre chien a un rappel parfait, vous pouvez toujours jouer à la tag dans un but simplement ludique, pour le récompenser de venir vers vous, ou même pour lui apprendre à aller voir différentes personnes sur commande.

 Nous allons utiliser, pour ce jeu, des aptitudes naturelles aux chiens. La grande majorité des chiens aiment courir, ils ont tendance à poursuivre ce qui se sauve et aiment le suspense excitant autant que nos enfants. Si vous regardez un groupe de chiens qui jouent bien ensemble, vous pourrez souvent apercevoir un chien qui (parfois un bâton ou autre trésor dans la gueule) se sauve, poursuivi de quelques compagnons.
Deux petits chiens s'amusent en se poursuivant
  Le chien qui fait le lièvre contrôle le jeu : s’il s’arrête, le jeu arrête. VOUS voulez donc cette position de lapin! Jusqu’à ce que le rappel de votre toutou soit solide, je vous conseille de jouer à la Tag juste à un sens : le chien qui court après vous et non l’inverse. Il se peut que votre chien trouve déjà amusant de vous faire courir après lui pour lui enlever les pantoufles qu’il vient de vous voler (exprès pour commencer le jeu....) ou ne se laisse pas attraper au parc : ne le poursuivez plus. S’il veut jouer à la course, il faudra que ce soit dorénavant dans l’autre sens : lui qui vous poursuit.

Les instructions :

Première étape

  Commencez à l’intérieur, sans autres gens, animaux ou distractions. Montrez à votre chien que vous avez ses gâteries préférées. Ensuite sauvez-vous en courant et l'appelant joyeusement, vite si votre chien est plus grand, pas trop vite mais d'une manière enjouée si vous avez un petit chien. Dès qu'il vous rattrape, donnez-lui un bonbon (récompense). Pendant qu’il avale le premier, sauvez-vous de nouveau et appelez-le encore. Il sera plus facile pour votre chien si vos épaules lui indiquent la direction à prendre : tournez-vous dos à votre chien lorsque vous voulez qu’il vous suive. La séquence est : laissez-le renifler votre main plein de petits morceaux de poulet ou autre délice, tournez-vous dos à votre chien et sauvez-vous de lui en appelant « viens ! » (ou tout autre mot que vous voulez utiliser), dès que votre chien vous rattrape donnez lui un morceau et sauvez-vous à nouveau en répétant le reste de la séquence. Refaites ce jeu jusqu'à ce que votre chien vous suive facilement sans hésitation.
  Pour les chiens timides, ne courez pas vite et ne criez pas fort, pour que ce soit aisé vous attraper. Si votre chien devient tout excité de vous poursuivre et vous saute dessus ou commence à attaquer vos pantalons, surtout ne vous fâchez pas ! Vous préférez un chien qui vous saute dessus mais revient qu’un chien qui a peur de vous approcher. Pour éviter les sauts et mordillages, courez un peu moins vite et moins longtemps pour qu’il commence seulement à être excité (pas trop) et mettez-lui tout de suite le morceau de foie devant le nez et demandez « assis ». Dès qu’il s’assoit, donnez-lui un morceau et sauvez-vous de nouveau. Répétez et votre chien va s’élancer vers vous lorsque vous l’appelez puis prendra l’habitude de s’asseoir à la place de sauter ou mordre votre pantalon.
Soyez prudent avec les enfants, supervisez-les toujours lorsqu’ils jouent avec un chien. Lors du jeu de Tag, ils paraissent plus comme des proies aux chiens qu’un adulte à cause de leur petite taille, voix aigues et mouvements saccadés. Donc, armez-les de bonnes gâteries et pour éviter les accidents, supervisez de près pour que votre chien s’assoit toujours lorsqu’il les rattrape.

Deuxième étape

 Refaites le même jeu dehors dans la cour, en laisse ou longe dans la rue et au parc. Il est important que votre chien s’aperçoive que, peu importe où vous êtes, vous êtes toujours prêt à jouer à ce jeu. C’est aussi une bonne habitude de prévention à prendre de commencer vos promenades en liberté par un bon jeu de Tag et ensuite le laisser partir : votre chien aura envie de rejouer avec vous. Lorsque vous aurez initié votre compagnon à ce jeu à quelques endroits, surprenez-le soudainement lorsqu’il est distrait (regarde autre chose, renifle à terre) en vous sauvant en l'appelant et dès qu'il arrive donnez-lui une belle récompense. Vous pouvez même le faire en laisse, mais alors, vous ne pourrez vous sauver que pour la longueur de la laisse : ce qui est bien suffisant pour l’inciter à vous suivre s’il connaît comment ça fonctionne.
 Beaucoup de chiens adorent ce jeu. Lorsque vous voyez qu’il aime ça, vous pouvez commencer à substituer le bonbon par d’autres récompenses lorsqu’il vous rattrape. Une fois qu’il vous rattrape, vous pourriez lui lancer la balle ou l’inviter pour un jeu de tiraillade. Pour beaucoup de chiens, le simple fait de vous poursuivre et pouvoir courir avec vous devient la récompense. Utilisez ce qui intéresse votre compagnon. Le plus important est de continuer à jouer avec l’attitude joyeuse qu’un jeu implique. Si votre chien hésite de vous suivre, il se peut qu’il ne soit pas certain de votre accueil (soyez toujours content lorsqu’il vient vers vous !). Il se peut aussi qu’il soit timide (faite-vous plus petit, moins impressionnant), ou bien il n’aime pas beaucoup vos récompenses (essayez de la vraie viande qui est bonne au goût et pour la santé).

Étape trois
  Si votre chien est rapide, ce qui arrive surtout avec un grand chien, il se peut que vous commenciez à avoir de la misère à vous éloigner de lui pour qu’il vous poursuive. On peut y remédier en rajoutant un « reste » au jeu. Ce détail mettra du piquant et pour certains chiens, c’est l’élément qui les fait adorer ce jeu. En ajoutant le « reste », vous pouvez également augmenter la vitesse du rappel.
Commencez à demander à votre chien un « assis » ou un « couche » (il doit le connaître déjà) et faites-le rester pendant que vous vous éloignez. Pour essayer d’être clair, soyez face à votre chien lorsqu’il est sur un « reste », puis tournez-vous dos à lui lorsque vous dites votre « viens » et commencez à courir. La direction où pointe votre corps (vers lui ou dos à lui) va lui aider à distinguer entre les deux contraires : rester sur place ou vous suivre. S’il se lève avant votre appel, revenez simplement au point de départ et recommencez. Si votre chien n’a pas un « reste » solide, faites-en un d’un ou deux pas, en bougeant leeenteeemeennnt pour lui aider à réussir. Le fait qu’il doit rester avant de venir crée un suspense et souvent fait que le chien bondira à votre « viens ! » plutôt que de juste trotter derrière vous.

étape finale:

  Peu à peu, vous pouvez arrêter de vous sauver réellement. Après un peu de pratique, il suffira que vous fassiez un ou deux pas, ensuite juste lui tourner le dos, puis finalement vous pourriez rester en place, le chien aura associé le « viens ! » à l’action de s’élancer tout content, sans hésitation vers vous.
  Surprenez votre chien avec la récompense avec laquelle vous allez l'accueillir : parfois une gâterie, parfois un jouet, parfois la chance de courir comme des fous avec vous quelques mètres.
Attendez que votre chien vous devance lors d'une marche sans laisse (ou sur une longue corde) et, tout à coup, appelez-le et sauvez-vous du côté opposé. Continuez à courir et l’encourager même si votre chien ne vous suit pas immédiatement. Lorsqu'il tourne vers vous, félicitez-le de votre voix et continuez à l'appeler avec enthousiasme, récompensez-le dès qu'il vient vers vous, puis dites lui « ok, vas-y! » pour qu'il puisse retourner renifler où il veut. S’il tarde à venir, ne vous fâchez pas. Mettez-lui une longue corde de 40 pieds qu'il laissera simplement traîner derrière lui. Quand vous l'appelez et qu’il ne vient pas malgré vos efforts, ramenez-le vers vous à l'aide de la corde, juste un peu. Souvent, dès qu'il a fait quelques pas vers vous parce qu'il est tiré par la corde, vous pouvez vous sauver en l'appelant et il continuera à courir vers vous, sans pression sur la laisse. Il est souhaitable de tirer la laisse et la corde le moins possible durant cet exercice. Souvent s’arranger pour que votre récompense en vaille la peine est tout ce qu’il faut. La laisse ou longe devrait être là surtout en sécurité, « au cas où », et ne pas être la raison pour laquelle votre chien revient à vous.
  Si vous allez au parc à chiens, prenez l'habitude de l'appeler plusieurs fois vers vous pendant qu'il joue. Faites-le venir, récompensez-le, puis laissez-le retourner jouer rapidement. Ceci lui montrera que le rappel est une interruption plaisante du jeu, non le signal que tout est fini, on rentre. Il sera alors plus facile de l'attraper pour rentrer.
  Si votre chien renifle par terre lorsque vous l'appelez, fait des cercles autour de vous, ou fait les oreilles ou la queue basses, c'est souvent signe qu'il hésite, qu’il cherche à décoder si c’est sécuritaire de vous approcher. Entre chiens, il n’est pas très poli de courir en flèche droit sur quelqu’un : votre chien doit vraiment apprendre que c’est un comportement correct avec vous. Il s'agit donc de redoubler de joie dans votre voix et de pratiquer beaucoup pour lui prouver qu’à partir d'aujourd'hui, c'est à chaque fois plaisant de revenir, et qu’il recevra des bonus en foie séché en plus! Il serait probablement fort utile de lire cet article sur le Langage du Corps du Chien.
  Amusez-vous beaucoup avec ces exercices. À chaque fois que votre chien arrive à vous, montrez-lui que vous êtes content de le voir, comme il fait chaque soir pour vous. Ne le chicanez jamais lorsque vous pratiquez le rappel, car il aura peur ensuite de venir. Vous voulez que, sans aucun doute dans sa tête, lorsque il entend « Toutou, ici! » ou « Cléo viens! », que cela signifie : « Viens au plus vite me voir et ça va être une fête ».
Un chien qui est tout à fait certain que ça vaut la peine de revenir à votre appel à l’air de ça :

(Le Shih-Tzu accourt vers son humain à droite)


  Le prochain article, rajoute la commande d’aller voir une autre personne que nous-mêmes, et
le jeu du cache-cache.
  Amusez-vous bien !


Zuzanna Kubica et Zorro .

 
retour aux articles
 
Signez notre livre de visiteurs!
accueil / bienvenue à CoeurCanin /Programmes / Questions et Réponses / nutrition / recommendations / randonnées / articles / liens /bonbons/présentation/photos/
courriel (514)554-2442 , English / Polski