acceuil
pour voir le menu du haut
 
Vous êtes les bienvenus d'attacher des liens à cette page à partir de votre site et les faire connaître aux parents et amis autant que vous mentionnez la source et l'auteur. Ces articles demeurent cependant la propriété de CoeurCanin et veuilliez nous contacter avant de les imprimer ou publier. Merci!
article#10) Le Jeu du Pif:
La majorité du cerveau de notre chien est dédié à l'odorat. Voici un jeu qui vous fera partager le monde olfactif de votre compagnon tout en le stimulant, fatiguant et apprennant à vous inclure dans son monde d'odeurs .
 
Le Jeu du Pif
 

  Il se pourrait qu’autant que 70% du cerveau de nos compagnons canins soit dédié à l’odorat. Cela rélève du miracle qu’on puisse communiquer avec eux aussi bien en se servant de nos paroles et gestes! Il n’est égallement nullement surprennant qu’ils deviennent si facilement distraits lors de promenades en reniflant avec intêret. Les scientifiques essayent de comprendre à quel point les truffes de nos chiens sont efficaces, estiment que l’odorat du chien est 1000 à 10 000 fois meilleur que le nôtre, et sont encore incapables de consrtuire une machine qui peut détecter les odeurs comme nos toutous en sont capables. Leur merveilleuses capacités commencent à être utilisés pour détecter des cancers, les taux de sucre chez les diabétiques, prévenir des crises d’epillepsie, trouver des cadavres de gens noyés en profondeur... Gardez bien ces informations en tête lorsque vous interagissez avec votre compagnon.
   Je trouve bien dommage que la plupart du temps, les chiens doivent se distancer de leur humains ou arrêter de les écouter pour vivre quelques ‘moments de nez’ dont ils ont tant besoin. La majorité de propriétaires se plaignent que leur ami canin les oublie dès qu’il trouve une odeur intéressante, ne revient plus à leur appels, devient facilement distrait lors des promenades et ne cesse de renifler à terre .... Notre chien est un nez à quatre pattes et il a besoin d’utiliser ce sens si développé pour être un canin satisfait de son existence. Il nous est difficile de partager ce côté olfactif de la vie avec lui à cause de nos grandes lacunes.
  Il existe tout de même des mannières de participer dans la vie d’odeurs de notre nez à quatre pattes. Ces exercices stimuleront votre chien, l’amuseront, réponderont à ses besoins d’utiliser son super pif, vous aideront à être inclus dans son monde de reniflage et du même coup, vous aideront à diriger ses activités olfactives et maintenir son attention à la place de vous exclure dès qu’il trouvera une odeur intéressante.
   Tous les chiens savent renifler des odeurs et des pistes, certains y sont meilleurs que d’autres naturellement, certains deviennent meilleurs en pratiquant. On débutera donc par des jeux faciles, puis graduellement, on augmentera les défis jusqu’au niveau des meilleures truffes en ville. Si votre chien semble exceller en reniflage, ces exercices peuvent beaucoup vous aider à garder contact avec lui malgré des distractions. Si au contraire, votre chien ne semble pas savoir qu’il est un canin avec un potentiel olfactif supérieur, commencez tranquillement en visant beaucoup de succès : votre chien développera cette activité si satisfaisante en votre compagnie.
   Le premier pas consiste à faire comprendre au chien qu’on aimerait qu’il utilise son nez pour trouver quelque chose de précis. Le plus simple est de commencer en le faisant chercher de la nourriture, puis des jouets, pour ensuite lui apprendre de trouver des tas d’objets spécifiques comme nos clés, la télécommande, nos pantoufles, ou des objets avec une odeur spécifique (odeur d’une personne, substances telles la vanille, huiles, ou professionnellement explosifs ou narcotiques).

 

   Etape 1) Pour débuter, utilisez un coin chez-vous (mur ou meuble). Placez votre chien sur un assis ou couche reste d’un côté du coin (si votre chien ne connait pas le reste, vous pouvez demander à quelqu’un de le tenir ou l’attacher en laisse ill1. )
ill1.. Si votre toutou ne comprend pas le 'reste', attachez-le simplement.
 Montrez-lui une gâterie, dites lui ‘reste’ ou ‘attend’, placez le bonbon à terre de l’autre côté du coin que vous utilisez, pour que votre toutou ne le voit pas d’où il se trouve. Au début, placez le morceau bien en évidence pour que votre compagnon l’apperçoit assez facilement dès qu’il tournera le coin. (ill.2 )
ill2)placez le bonbon de l'autre bord d'un coin de mur
 
     Revennez à votre chien et, si il est bien resté à attendre, dites lui ‘ok, cherche!’ ou autre commande que vous aimeriez utiliser (les enfants aiment souvent ‘ok, sniffe!’ ). Si votre chien s’est levé ou quelqu’un le tennait ou il était attaché, demandez-lui un ‘assis’ (ou couche) et ensuite ‘ok, sniffe!’. Si votre chien connait son ‘reste’ mais se leve avant le départ, simplement empechez-le d’aller manger le bonbon et redemandez-lui un assis ou couche reste. Ne le chicanez pas et ne le punissez pas, vous voulez qu’il aime cette activité. Si le seul moyen d’avoir la gâterie est de s’asseoir et attendre le ok, il finira par le faire. Ceci vous aidera à travailler son ‘reste’ ou ‘attend’.
    Après le ‘ok, sniffe!’ certains chiens se levent et vont vers vous car ils croient que vous avez encore le bonbon dans la main. Simplement pointez-lui le morceau à terre : vous voulez que le chien le ramasse à terre. Félicitez-le dès qu’il trouve le bonbon pour qu’il comprenne que ce n’est pas un hasard mais c’est bien de cela qu’il s’agissait.
  Répetez en faisant rester ou en attachant le chien à la même place et remettez la gâterie à la même place également. Refaites cette séquence de trois à six fois, jusqu’à ce que votre chien après avoir entendu le ‘ok, cherche!’ ne regarde plus vos mains mais se dirige droit sur la gâterie à terre. Il commence à comprendre que cette nouvelle commande veut dire prendre de la nourriture qui se trouve à terre et non dans vos mains.

 

    Etape 2) Après la première étape réussie, vous aimeriez que votre toutou comprenne que ‘cherche’ ou ‘sniffe’ veut dire trouver à l’aide de son nez le morceau de nourriture. Pour le moment, il a probablement utilisé sa vue plus que son odorat pour localiser le bonbon, bien que ça dépend des individus et de la couleur de votre gâterie comparé a celle du plancher. Replacez votre chien à sa place sur un reste ou attaché, et touchez à terre avec la gâterie au même endroit où vous l’avez deposé auparavant- MAIS cette fois seulement touchez le plancher legèrment avec la nourriture puis glissez le morceau quelques centimètres plus loin et laissez-y le bonbon. Lorsque vous allez envoyer votre chien chercher, il se dirigera au même endroit que d’habitude et y mettra son nez, n’y trouvera pas sa gâterie mais attrappera la piste pour y arriver. A partir de maintenant, ‘cherche’ voudra dire réperer quelque chose avec son odorat, en s’aidant de la vue lorsque possible. Plusieurs chiens n’ont pas besoin de vraiment mettre le nez à terre pour sentir la piste. Si votre chien semble avoir des difficultés à retrouver le bonbon, aidez-lui en lui pointant à terre la piste et non le bonbon lui-même. Graduellement, commencez à cacher de mieux en mieux la gâterie : en dessous d’un rebord de frigo ou commode, derrière la patte d’une table, derrière un objet... Si vous allez trop difficile trop vite, votre chien pourrait se décourager, donc réajustez et allez à un rythme qui sera intéressant pour lui mais, surtout au début, lui permettra de réussir souvent.
 A ce stade, vous pouvez développer votre communication avec votre chien en l’encourageant et lui aidant à suivre la piste. Vous commencez à vous inclure dans son monde olfactif et votre relation ne pourra qu’en être amélioré!   

 

 Etape 3) Changez d’endroit dans la maison où vous jouez. Changez de cachettes en graduellement trouvant plus compliqué. Vous pourriez augmenter la surface possible du jeu : promennez-vous dans plusieurs endroits avant et après avoir déposé le bonbon. Votre chien écoute où vous marchez et tentera de deviner où vous avez caché le morceau. Placez la gâterie derrière des objets, puis, une variante difficile, en hauteur. Continuez à encourager votre chien au besoin et le féliciter lorsqu’il trouve sa récompense.

Divers :
- Jouez dehors! Demandez un reste ou attachez votre chien à un arbre ou poteau, puis partez avec votre bonbon. Vu que vous ne disparaissez pas de sa vue, faites semblant de déposer la gâterie plusieures fois avant et après l’avoir réellement déposé. Certains chiens lorsque relâchés se dirigent à la dernière place où il vous on vu toucher à terre. Eventuellement, ils vont faire un grand effort pour se rappeller les endroits où vous vous êtes penchés. Se concentrer de la sorte épuise vite un chien. C’est également un excellent jeu pour diriger quelle piste ils suivent lors de vos promenades dehors! Prennez l’habitude de vous arrêter pour initier ce jeu de nez quelques fois durant la promenade, il sera ainsi plus facile pour le chien de vous porter attention malgré les odeurs. Vous pouvez cacher le bonbon sur des roches, derrière des troncs d’arbres, l’enterrer dans la neige et même déposer en hauteur sur des buissons et arbres pour ne pas manquer de défis.

 - Si vous utilisez seulement une pièce pour cette activité ou votre maison ne possède pas beaucoup de coins, vous pouvez soit utiliser la même technique que dehors et toucher plusieurs endroits pour mélanger le chien qui vous regarde, soit devenir créatifs : certaines personnes enferment leur chien dans la salle de bain ou dans un placard pendant qu’il cachent la gâterie. Assurez-vous que votre chien est confortable avec l’idée et sait que c’est un bon jeu et se laisse enfermer volontairement car il a hâte de commencer à chercher. Vous pouvez mettre le chien dans sa cage et la couvrir d’un drap pour lui cacher la vue. Vous pouvez même apprendre à votre chien de rester assis ou couché avec une serviette sur la tête sans bouger jusqu’à ce que vous le relâchez chercher! (ill3)
ill3)apprennez-lui à ne pas regarder pendant que vous cachez son bonbon! .

-Utilisez les repas réguliers de votre chien pour ce jeu. Prennez 5-10 minutes à l’heure du repas et faites lui chercher les premiers morceaux un par un. Si vous manquez de temps par la suite servez lui le reste. Certains vont étendre toute la ration dans le salon ou dans la cour, font un assis reste à leur chien puis envoient le chercher : le chien doit alors beaucoup travailler pour son dîner! Il en sera totallement ravi car il trouvera ‘chasser’ sa nourriture beaucoup plus intéressante que se la faire servir banallement dans un bol. Vous pouvez mélanger sa ration avec des bonnes gâteries ( morceaux de viande comme foie seché, coeurs de poulets, cubes de boeuf, fromage... sont délicieux et ne contiennent pas de farine qui fait grossir les chiens), surtout si vous jouez à chercher à l’extérieur.

- les chiens aiment naturellement utiliser leur nez et lorsque vous entendez le snifsnifsnif vous savez que votre chien travaille fort en se concentrant. C’est une excellente alternative à la marche et autres exercices physiques lorsque vous êtes grippés et ne voulez sortir ou votre chien est convalescent et ne devrait pas courir et sauter. L’effort de renfiler activement épuise agréablement un chien et vous permet de l’apprécier plus détendu après ces séances.

   Dans le prochain article on verra comment rendre la recherche plus difficile et intéressante en incluant des obstacles faits maison.

Amusez-vous bien avec vos nez à quatre pattes!

 
retour aux articles
 
Signez notre livre de visiteurs!
accueil / bienvenue à CoeurCanin /Programmes / Questions et Réponses / nutrition / recommendations / randonnées / articles / liens /bonbons/présentation/photos/
courriel (514)554-2442 , English / Polski